Fête des amoureux, ou autopsie d'une carte

Publié le par argone

Aujourd'hui vous ne pourrez y échapper, c'est la Saint-Valentin, alors voilà je fais un petit article là-dessus. Je me demandais bien ce que j'allais pouvoir raconter sur cette fête, et tout à coup, j'ai pensé à une carte achetée il y a plusieurs années sur une brocante, et que j'ai mise comme d'autres dans des petits cadres dorés. Il s'agit de cartes postales des années 1900 - 1940, photos prises en noir & blanc et recoloriées, vendues pour la fête des mères, les anniversaires ... etc

Voici la face de la carte qui comporte l'illustration :

 

 

La tenue du jeune homme permet d'identifier aisément l'époque. Un sourire béat aux lèvres, enlacés, lui assis, elle debout dans une robe vaporeuse, ils posent dans un décor bucolique et le petit poème en dit long sur leur amour. Vous remarquerez que le rédacteur de ladite carte n'a pas pu s'empêcher de "souiller" la robe virginale de la jeune fille par "une grosse bise pour ma Claudine", écrit verticalement. Ce jeune homme a tendance à s'étaler généreusement, le verso de la carte le prouve également, pas un milimètre carré n'est laissé sans écriture.

Daté du 11 juin 1918, le message est rédigé avec une écriture fine, avec quelques fautes d'orthographe. La carte ne comporte pas de timbre, on peut supposer qu'elle était dans une enveloppe ou qu'elle a été remise par un tiers à sa dulcinée.

Voici le texte :

Ma chère petite Claudine bien aimée

J'ai reçut avec beaucoup de plaisir une grande lettre de toi qui m'as bien fait plaisir. Le temps me dure à moi aussi de me marié, je suis comme toi ma griotte. Aujourd'hui j'ais un peu la flemme et je te ferais pas une longue lettre voila demain je t'écrirais plus longuement demain je prendrais mes précautions. C'est la dernière cette carte avant que je t'envoies ma petite serie tu m'en diras des nouvelles ma griotte. Ici il fait un temps beau maintenant aussi je vais chassé le mauvais air de mes poumons. Je suis content que tu achètes le nécessaire pour notre petite chambre. Enfin toujours en bonne santé et désire que tu en sois de même.

Ton petit coco qui t'aimes de plus en plus fort.

J.B. Bonnard

En haut à gauche : "une grosse bise pour ma griotte adorée"

En haut à droite : "mille bons baisers pour ma future petite femme que j'aimes"

Qui est "JB" ? Jean-Baptiste ? Jean-Bernard ? Je ne saurai jamais ...  En tous cas il a l'air d'aimer très fort sa griotte, sa Claudine .... D'accord, il ne s'agit pas d'une carte de Saint-Valentin, mais je l'ai trouvée touchante et je voulais la partager avec vous.

Et à tous les amoureux qui lisent ce blog, je souhaite une :

Publié dans journal de bord

Commenter cet article

G. MIKE 15/02/2006 11:09

Jolie cette carte ? Belle par le fond oui, assurément. Il faut imaginer l'émotion transportée par ce petit bout de papier...

Cherbi 14/02/2006 18:56

Merci de partager avec nous cette jolie carte ! merci pour ton article ! bonne soirée, bises

Gaelle 14/02/2006 18:22

C'est mignon tout plein, cette carte! Une chouette trouvaille que tu as faite là...

Sonia 14/02/2006 16:31

Superbe !!!

silvia 14/02/2006 13:56

... c'est le mieux article que j'ai lis à propos de la St. Valentin!!!