Linge ancien (5)

Publié le par argone



Continuons notre petit voyage au pays des cols de nos grand-mères ....












Celui-ci est d'une grande finesse et très fragile, il est d'ailleurs déchiré à un endroit.

Nous avons ici une dentelle en deux parties, le col en soi et le contour.

Le col est en tulle rebrodé. Le tulle est mécanique (régulier) et la broderie est faite directement sur celui-ci, c'est le cas des points de tige ainsi que du plumetis... difficile de broder si serré sur autant de trous ... mais cette brodeuse y est arrivée !  Le point de tige ainsi que des fils "tendus" font des rayures aux pétales.

Pour la bordure, il s'agit probablement de la technique de la dentelle de Luxeuil. C'est une bande mécanique, qui est assemblée à la main avec les "ponts" qui l'attachent à la globalité de l'ouvrage et où on trouve quelques "nuages de points" d'un type plumetis aussi.


Article réalisé avec l'aimable collaboration de Marie de la Chaume.

Publié dans antique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Meriem 06/04/2009 18:56

La aussi, la bande extérieure est une dentelle chimique, imitant effectivement le Luxeuil.

Gaëlle 12/06/2008 10:22

Très joli aussi celui-ci! Tu les as trouvés sur des brocantes, au fait? Ici, je n'en ai jamais vu...BisousGaëlle

Valie 07/06/2008 12:41

Joli voyage à travers les col(line)s... Tiens, moi aussi, j'en ai un que je viens d'"hériter" - faudra que je le montre à l'occasion...

Véronique 74 07/06/2008 09:40

C'est super beau aussi, j'ai jamais brodé sur du tulle, ça doit être bien difficile, par contre le luxeuil, j'ai essayé, en faisait le ruban à la dentelle aux fuseaux, c'est déjà plus facile, mais le remplissage avec la dentelle à l'aiguille, pas top, c'est tout de même dur.

Brigitte 07/06/2008 08:12

on ne sait plus quoi dire devant tant de talenttous les cols sont différents , mais tous ont un point commun : la virtuosité dans l'exécutionbonne journée