Nantes - La Droguerie !

Publié le par argone

 

 

Aujourd'hui nous continuons notre visite de Nantes (!) et nous allons terminer par une étape incontournable pour toutes celles qui aiment bricoler avec leurs petites mains : LA DROGUERIE !


 

Pour les ermites exilées au Burkina Faso, il ne s'agit pas d'une droguerie au sens propre du terme, mais plutôt d'une caverne d'Ali Baba avec quelques boutiques dans les grandes villes de France.


 

La boutique de Nantes est tout en longueur, la première pièce recèle principalement les boutons et autres petites pièces en feutrine, la deuxième laisse la part belle aux laines, et entre les deux il faudra passer devant toutes les perles, ainsi qu'une multitude de rubans et galons :-)


  

 

 

       

 

 

 

J'ai été très raisonnable, je n'ai acheté que deux galons, et quelques boutons... Attention les rubans sont très beaux mais hum, les prix refroidissent un peu l'enthousiasme ... :-(


 

 

Publié dans shopping

Commenter cet article

Les Vents Du Monde 10/01/2009 01:50

Bravo pour ce reportage-photos qui m'a rappelé bien des souvenirs...à tel point que j'ai mis un lien vers votre blog dans un de mes articles où je parlais de ma découverte de la boutique de Paris. Grâce à vous, même ceux qui n'y sont jamais allés peuvent se faire une petite idée de l'ambiance. Merci pour cette visite commentée bien agréable !

Jolb56 02/08/2008 15:19

Question : ma fille est invitée à un mariage et j'aimerais lui faire une coiffure de mariage. Est-ce qu'il y a à la drogueir des choses comme crin nylon, plumes etc ..... je retourne visiter le blog !

Michou 29/03/2006 08:14

Eh oui, ça y est, j'ai des palpitations ! Ce que c'est tentant tout cela !! Merci de nous les montrer.
Michou

Sonia 31/12/2005 18:43

J'adore voir les photos lque tu prends, tu me fais voyager assise devant mon ordinateur, ca me fait rever :)

Elisael 31/12/2005 11:51

Ah, la Droguerie ! J'y rentrais souvent... et y ressortais sans rien parce que faire 1/2 heure de queue... pff ! Sans compter que si on s'éloigne de la file d'attente pour musarder devant les rubans, et bien on perd sa place ! Vivement l'ouverture d'un site internet !